les gestes de l'écriture

Publié le par lila

article importé sur mon nouveau blog la classe de lila

Publié dans graphisme - écriture

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Christinedu22 26/01/2014 20:02


J'ai des GS, et je déplore chaque année le fait qu'ils ne connaissent pas toujours le sens des tracés, (ronds à l'envers, traits commencés par le bas) et j'ai aussi beaucoup de mal avec la tenue
de l'outil. As tu un "truc" pour leur faire comprendre comment on tient le crayon ?  


Pour l'écriture bâton je suis aussi d'accord queça sert surtout à signer le travail ou le dessin, .... aussi un peu à faire plaisir aux parents....


Merci encore pour tout le travail que tu partages si généreusement.

lila 26/01/2014 20:39



Avec certains c'est vrai qu'on est un peu dépourvu ...


Pour répondre à ta question, pour la tenue de l'outil, j'utilise des grippies, ça marche asssez bien et je les entraine sur fiche plastique à reproduire.


Dans ma classe je fais aussi beaucoup de modelage, ça exerce la pression de la main par exemple avec des colombins de plus en plus petits; je fais aussi beaucoup de graphismes décoratifs avec des
outils très différents, du pastel gras épais au posca fins.


J'explique le sens du tracé au tableau, je les fais passer à tour de rôle au tableau pour reproduire le tracé et repasser sur mon modèle et je reste avec ceux qui n'arrivent pas à reproduire le
graphisme sur le tableau jusqu'à ce qu'ils y arrivent.


Pour ceux qui ont encore du mal, je les fais travailler le geste sur une très grande bande de canson plastifiée.


Dès que l'apprentissage de l'écriture commence (en cursif bien sûr) je leur explique que l'écriture en attaché sert à écrire plus vite que les autres écritures et je leur montre au tableau. Je
fais comme avec les graphismes, tracé au tableau à tour de rôle etc etc...


Ensuite ils s'entrainent sur des fiches avec uné écriture assez grande, puis de plus en plus petite et enfin entre des réglures.


Enfin à la fin de l'apprentissage, ils reproduisent la lettre, puis une syllabe et un mot sur un cahier de CP coupé en deux.


Je dois faire un article sur tout ça, mais je n'ai pas encore eu le temps de m'y atteler!


Ah un truc aussi, demande aux parents de passer chez un ophtalmo! Je suis toujours surprise de constater que souvent les enfants qui n'arrivent pas à écrire, qui peinent sont en fait des enfants
qui ne voyaient pas! J'ai encore eu deux exemples sur 9 CP cette année!


 


 



Mimih 15/01/2014 20:30


pas mais ..et tu leus expliques très bien pourquoi ...

Mimih 15/01/2014 20:21


tout à fait d'accord avec toi mais tu leurs expliques très bien le pourquoi du comment !!! je m'en  inspirerai

Mimih 15/01/2014 19:08


intéressant ton article ....moi cette année avec mes MS je me pose beaucoup de question sur l'utilité de faire écrire les enfants en lettres batons car cette  écriture sert finalement peu
pour l'écriture cursive (à part pour les letttres rondes )???? pour écrire le prénom et signer son travail oui ....mais sinon ??..ou faire une affiche

lila 15/01/2014 19:57



C'est vrai que l'écriture "bâton" ne sert pas à échanger c'est sûr! D'ailleurs, je l'utilise très peu moi aussi... pas plus de trois ou quatre fiches de janvier à juin.


Par contre, je trouve que ça permet aux enfants de regarder l'alphabet differemment.


On leur fait apprendre les lettres capitales  sans qu'ils voient vraiment leur utilité à part pour lire leur prénom et encore c'est de la lecture globale... là, il sont en action. Je leur
explique toujours que c'est un travail de moyenne section et qu'en grande section, on passe à la lecture des lettres en script  pour lire comme dans les livres (au moins ils voient à quoi ça
sert) et qu'on écrit en attaché (pour aller plus vite que si on écrivait en capitales ou en scripte).


Pour en revenir à l'écriture "bâton" en MS, je suis tout à fait d'accord que ce n'est pas une fin en soi et qu'il vaut mieux passer du temps avec eux sur des activités plus ludiques!